Logo de OM

Araven lance sur le marché sa gamme innovante « Oceanis » de paniers et chariots de courses en matériels de pêche recyclés pour collaborer a la préservation des mers

03 -02-2020

L'entreprise espagnole présentera au salon international Euroshop de Düsseldorf le produit innovant qui recycle le polypropylène des matériels de pêche, l'une des principales causes de la pollution marine. Selon le rapport de Greenpeace “Filets fantômes”, les pêcheurs perdent ou abandonnent dans les océans chaque année 640 000 tonnes de filets et cordes qui représentent 27 % des déchets qui polluent les mers et provoquent une importante mortalité dans la faune

Chaque panier ou chariot Oceanis évite à 1,5 mètre de corde de finir dans la mer, on réduit de 20 % les gaz à effet de serre dans le processus de fabrication et l'entreprise espagnole donnera, en outre, une partie des bénéfices à l'ONG internationale Plastic Change

On lance pour la première fois sur le marché un équipement complet de retail durable. Araven franchit ainsi une nouvelle étape dans son pari en faveur de l'économie circulaire, le recyclage et la protection de l'environnement qui a débuté en 2010 avec le panier ShopRoll Recyclé

 

(Lundi, 03 Fevrier 2020).- La société espagnole Araven renforce son leadership dans la conception et la fabrication de paniers et chariots de courses avec sa ligne innovante Oceanis, la grande nouveauté qu'elle présentera au salon spécialisé Euroshop, au mois de février prochain à Düsseldorf. La nouvelle gamme offre ses produits reconnus ShopRoll et Loop mais élaborés avec du plastique marin recyclé provenant de cordes et matériels de pêche abandonnés. Ces équipements représentent 27 % des déchets qui polluent les mers et l'un des plus dangereux en raison de la “pêche fantôme” qu'ils provoquent en attrapant des poissons et d'autres espèces, on contribue ainsi avec leur réutilisation à améliorer l'écosystème marin et à réduire les déchets.

L'ONU et l'Union Européenne ainsi que les organisations environnementales alertent sur la nécessité d'actions décidées contre l'urgence climatique et la pollution de la planète. Araven fait de ces défis un objectif dans toute son activité et le montre par des initiatives comme Oceanis qui offre différents avantages pour l'environnement ainsi que pour les établissements commerciaux et leurs clients

Le trait le plus caractéristique de la gamme Oceanis est que chaque panier ou chariot incorpore 25% de plastique recyclé à partir de filets et cordes de pêche, en tirant parti du fait que tous ces produits sont fabriqués en polypropylène. Araven achète dans les ports européens, à des entreprises spécialisées, des granulés de plastique, obtenus à partir des filets endommagés et ainsi transformés en nouvelle matière première prête à être réutilisée.

Oceanis propose dans ce matériau tous ses chariots de courses compacts Loop et paniers à roulettes et poignée télescopique ShopRoll à combiner selon les besoins de tout établissement qui fera le pari d'un modèle de retail durable. On offre pour la première fois sur le marché un équipement intégral avec des produits recyclés. Son origine est également révélée par sa couleur caractéristique vert d'eau, basée sur la couleur la plus habituelle des cordes utilisées pour la pêche même s'il est également proposé en noir pour s'adapter à l'image de chaque client.

La conception et les caractéristiques techniques sont identiques à celles de tout le catalogue de Araven. Ainsi, Oceanis garantit tous les avantages de la société, comme la facilité de manipulation, les innovations pour améliorer l'expérience d'achat, l'économie de coûts ou la garantie hygiénico-sanitaire, auxquelles s'ajoute le soutien à la protection des océans.

 

UN OCÉAN D'AVANTAGES POUR L'ENVIRONNEMENT

Ainsi, un panier ou un chariot Oceanis revient à donner une deuxième vie à 1,5 m de corde de 2 cm d'épaisseur qui, si elle finissait dans l'eau, menacerait des poissons, tortues et mammifères marins et altèrerait leurs habitats durant les 600 ans que nécessite leur dégradation.

En outre, l'utilisation de matériel recyclé représente une importante économie dans l'émission de gaz toxiques dans l'atmosphère. Chaque kilogramme de polypropylène vierge équivaut à 2,5 kg de CO2, qui dans le cas du recyclage se réduit à 0,3 kg : 80 % de moins. Le pourcentage de matériel recyclé dans les produits Oceanis représente par conséquent une réduction de 20 % des émissions.

Par ailleurs, on souligne chez Araven qu'on travaille déjà dans le cadre de son axe de recherche sur l'objectif de développer des formules et technologies qui permettront d'augmenter le pourcentage de plastique recyclé, en maintenant la qualité et la durabilité finales et progresser ainsi encore davantage vers l'objectif de réduction de la pollution causée par le plastique.

Aux bénéfices directs de tous les produits Oceanis en faveur de la protection de l'environnement s'ajoute la donation par Araven d'une partie des bénéfices de chaque vente à l'ONG Plastic Change, une organisation de référence en Europe dans les efforts pour réduire et gérer de manière appropriée les déchets plastiques, comme l'une des principales causes de pollution de la Terre. Le travail de Plastic Change inclut des programmes éducatifs; des activités de collecte de déchets comme le World Cleanup Day (qui se déroule dans le monde entier le troisième samedi de septembre); et la promotion de politiques environnementales au niveau européen.

La défense de l'environnement que représente cette initiative est complétée par toutes les actions qu'entreprend Araven sur des aspects comme l'efficacité énergétique ou la logistique et se répercute également sur les établissements qui intègrent ces paniers et chariots.

Ce nouveau modèle de retail durable aide les commerces à se conformer à leur Responsabilité Sociale d'Entreprise et spécifiquement à l'objectif de “Prévenir et réduire la pollution marine de tout type” dans le cadre des Objectifs de Développement Durable établis par l'ONU. De même, il permet de générer de la conscience parmi les clients, tout en améliorant l'image d'entreprise et en générant de la fidélisation.

 

LA MENACE DES PLASTIQUES ET LA PÊCHE FANTÔME

L'engagement de Araven en faveur de la réutilisation a débuté en 2010 lorsqu'elle a présenté le panier ShopRoll Recyclé, également fabriqué à partir de granulés de polypropylène fournis par des entreprises de récupération. En offrant la ligne spécifique Oceanis, l'objectif est d'attirer l'attention sur l'un des plus graves problèmes écologiques du monde à l'heure actuelle : la pollution des mers par les plastiques et aider à pallier l'une de ses principales sources.

La conservation des océans est indispensable à la vie humaine car le plancton produit la moitié de l'oxygène de l'atmosphère et on y absorbe également 25 % des émissions de CO2, en plus de la singularité de ses espèces et habitats et de l'importance économique de la pêche et de ses ressources naturelles. Mais tout cet ensemble court un risque grave en raison de la pollution causée par l'homme et, en particulier, le plastique qui termine au fond des mers.

Selon les calculs de la Commission Européenne, ce sont chaque année 8 millions de tonnes de plastiques qui sont rejetées dans les océans, ce qui représente l'équivalent d'un camion à ordures chaque minute, et les dommages qu'ils causent sont estimés à 7,1 milliards d'euros. Si la tendance ne s'inverse pas radicalement, les mers contiendront plus de plastiques que de poissons (en poids) en 2050.

Les plastiques empêchent la photosynthèse, empoisonnent la faune et altèrent les fonds marins durant de longues périodes car un simple sac en plastique met jusqu'à 20 ans pour se décomposer et une bouteille environ 500. La réduction de ces déchets est indispensable et l'Union Européenne s'est fixée comme objectif pour 2020 de diminuer de 30 % les déchets les plus communs qui arrivent sur les plages (bouteilles, mégots, emballages…).

Ces plastiques à usage unique représentent 49 % de tous les déchets marins et sont les plus rencontrés. Le deuxième type de polluants, 27% du total, moins connu et que récupère Araven est celui provenant des équipements de pêche qui causent, en outre, d'importants problèmes spécifiques à la faune marine.

L'absence de contrôles et de mesures d'incitation fait que les pêcheurs ne se préoccupent pas de récupérer les filets qui s'accrochent ou se perdent le voyant comme un coût en temps de travail et en carburant. Les fragments de filet restent ainsi à la dérive et peuvent s'agglomérer, provoquant une “pêche fantôme” dans laquelle des espèces de tout type restent piégées et meurent de faim ou sont dévorées par des prédateurs et des charognards qui peuvent à leur tour rester emmêlés dans un cycle continu.

De même, leur errance sur les fonds marins endommage les zones d'alimentation et de reproduction et ils provoquent également des problèmes de sécurité maritime en s'emmêlant dans les hélices et moteurs. Même si les dommages que causent les filets fantômes dépendent de nombreux facteurs, on a découvert des cas comme celui de ces 300 tortues marines mortes au cours d'un seul incident et selon une étude de 2016 ils affectent 45 % des espèces menacées.

Par ailleurs, les filets fantômes sont un problème à long terme car leur matériau met 600 ans à se décomposer. A ceci s'ajoute leur énorme quantité : 640 000 tonnes de matériels dans la mer chaque année qui équivalent à 50 000 autobus. Selon des données de Greenpeace, dans certaines zones océaniques, les lignes représentent jusqu'à 85% du total des déchets accumulés.

Face à ce problème, l'ONU négocie actuellement un traité de protection des océans et différents collectifs ont promu la Global Ghost Gear Initiative qui réclame des actions contre ces filets comme celles qu'est en train d'impulser Araven.

 

ARAVEN PROMEUT L'ÉCONOMIE CIRCULAIRE ET L'EXCELLENCE

 

La promotion du recyclage et le soutien à une initiative comme le nettoyage des océans s'inscrit dans le pari de Araven en faveur de l'engagement environnemental et social comme ligne stratégique de l'entreprise. La société s'attache dans toutes ses activités à respecter dans la mesure du possible l'Agenda 2030 de l'ONU pour le Développement Durable.

Les 17 objectifs et 169 cibles déterminés par les Nations Unies affectent tant les Etats que l'ensemble de la société et impliquent pour les entreprises de relever des défis sur des questions comme l'énergie, l'action en faveur du climat ou l'égalité de genre que Araven traduit dans son activité quotidienne à travers différentes actions pour offrir des produits qui économiseront des coûts de maintenance, allongeront leur durée de vie utile et seront recyclables; réduire la production de déchets et la consommation énergétique; améliorer la logistique du transport, etc.

Araven souhaite ainsi se placer à l'avant-garde d'un modèle d'économie circulaire de plus en plus encouragé par les instances politiques, économiques et sociales pour répondre aux défis actuels du développement. Ainsi, l'entreprise espagnole témoigne de son engagement à maintenir les signes distinctifs qui l'ont définie depuis sa création : l'excellence, l'innovation et l'internationalisation.

L'entreprise a été créée en 1976 par deux entrepreneurs expérimentés dans le secteur industriel de l'injection plastique et s'est spécialisée dans sa trajectoire dans la conception, fabrication et commercialisation de produits à destination des professionnels; avec un département dédié à l'équipement pour le transport des achats dans le secteur du retail et un autre aux produits pour la conservation et la manipulation des aliments en hôtellerie; en offrant toujours des produits exclusifs pour répondre aux plus hauts niveaux d'exigence.

Dans le secteur du retail, elle offre des équipements pour tout type de commerce, des petits magasins de proximité aux hypermarchés, lesquels sont le fruit d'un processus complet de recherche jusqu'à la sortie sur le marché, ce qui représente un investissement de près de un million d'euros pour chaque conception, protégée par différents brevets. En tant qu'expert en transport dans les magasins, Araven a révolutionné le marché avec le ShopRoll, le premier panier du monde avec poignée télescopique et roulettes et l'a refait avec le Loop, le premier chariot compact.

Araven a son siège à Villanueva de Gállego (Saragosse, Espagne) et des filiales aux Etats-Unis et au Mexique et elle est présente dans 69 pays sur les cinq continents à travers un réseau d'environ 30 succursales;  68% environ de sa production sont vendus à l'étranger. Sa trajectoire est reconnue par des récompenses comme le IX Prix de l'Innovation de l'ADEA, Association des Directeurs et Dirigeants d'Aragon; le Prix de l'Exportation de la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Saragosse; ou le Prix PYME décerné par le journal économique Expansión et Feria de Madrid.

ARAVEN S.L.
Espagne

Pol. lnd. San Miguel C/ Río Martín nº6
50830 Villanueva de Gallego, Zaragoza (Spain)

Phone: (+34) 976 46 52 00

ARAVEN EQUIPMENT, LLC
USA

3325 N.W. 70Th Avenue
Miami, Florida 33122 - 1332
(USA)

Phone: (305) 777-7498 Ext.3201

ARAVEN EQUIPMENT S.A. CV
Mexique

Darwin 74 Int.301, Col. Anzures, Deleg. Miguel Hidalgo
11590 Ciudad de México (Mexico)

Phone: (+52) 5202 32 07/ 5202 27 62